Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Quelle est la durée de vie d’une éolienne ?

Quelle est la durée de vie d’une éolienne ?

Article Éolien Recyclage

Découvrez la durée de vie typique d’une éolienne et comprenez les facteurs qui influent sur sa longévité.

L’énergie éolienne est une source d’énergie renouvelable qui utilise la force du vent pour produire de l’électricité. Les éoliennes sont des machines qui transforment l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique, puis en énergie électrique. Elles sont composées d’un mât, d’une nacelle et de pales qui tournent sous l’effet du vent.
Quelle est la durée de vie moyenne d’une éolienne ? Que faire d’une éolienne en fin de vie et comment se déroulent le démantèlement et le recyclage ? On vous explique tout.

 

Les atouts de l’énergie éolienne

L’énergie éolienne présente de nombreux avantages pour la transition énergétique. C’est une des énergies les plus efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique avec une empreinte environnementale particulièrement faible. Elle contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et ne produit aucun déchet. Elle permet également de diversifier le mix énergétique, de créer des emplois locaux et de participer au développement des territoires, notamment via le recours aux entreprises locales et les retombées économiques et fiscales du projet.

L’installation d’un parc éolien est soumise à une procédure environnementale précise et rigoureuse et son cycle de vie est totalement maîtrisé, de sa fabrication jusqu’à son recyclage ou son réemploi

La durée de vie moyenne d’une éolienne

La durée de vie moyenne d’une éolienne est d’environ 20 à 25 ans. Pendant cette période, elle nécessite une maintenance régulière pour assurer son bon fonctionnement et sa sécurité. Une éolienne peut donc avoir une durée de vie plus longue ou plus courte que la moyenne, selon ces paramètres.

En savoir plus sur le fonctionnement d’une éolienne.

Que faire d’une éolienne en fin de vie ?

En fin de vie, une éolienne est démantelée puis ses composants sont recyclés, valorisés ou reconditionnés pour réemploi. Le démantèlement d’une éolienne consiste à démonter ses composants (pales, nacelle, mât), les postes et les câbles électriques ainsi que retirer son socle en béton appelé « fondation ». La société en charge d’un parc éolien a l’obligation légale de démanteler les éoliennes et de remettre en état le site à la fin de l’exploitation du parc. Le démantèlement se fait en une journée et ne laisse aucun déchet dangereux, ni pour les riverains, ni pour l’environnement : le site est remis à son état initial. Les composants et matériaux sont ensuite acheminés vers des filières de recyclages et valorisation dédiées.

Le démantèlement des éoliennes est encadré par la loi et comprend les étapes suivantes :

  • Le démontage des éoliennes, postes et câbles électriques,
  • L’excavation totale des fondations en béton et le remplacement par des terres similaires au terrain d’origine*,
  • Le décaissement des aires de grutage et des chemins d’accès et le remplacement par des terres de caractéristiques comparables aux terres à proximité de l’installation,
  • La valorisation ou l’élimination des déchets de démolition et de démontage d’une éolienne dans des filières dûment autorisées à cet effet.

Qui finance le démantèlement d’un parc éolien ?

Le financement du démantèlement et du recyclage des éoliennes est à la charge de la société qui a développé le parc éolien. Dès le lancement du projet éolien et conformément à la réglementation, il doit constituer des « garanties financières », à fournir avant la mise en service du parc. Ces garanties seront utilisées pour couvrir les coûts de ces opérations. Elles peuvent prendre la forme d’une caution, d’une assurance ou d’un fonds dédié.

Le montant de ces garanties financières est calculé en fonction du coût estimé du démantèlement et du recyclage et dépend de la puissance de l’éolienne. Il est fixé par arrêté ministériel et s’élève à 25 000€ par MW, avec un minimum de 50 000€ par éolienne.

Le propriétaire du terrain ou la mairie d’implantation d’un parc n’auront jamais à prendre en charge le coût du démantèlement des éoliennes, même en cas de faillite de la société en charge de l’exploitation.

Le recyclage des éoliennes

L’éolien est une énergie pensée pour être recyclée : selon l’ADEME, environ 90% d’une éolienne est recyclable et ses composants sont pris en charge par des filières de revalorisation.

Dans le cas où l’éolienne ne peut être réutilisée, ses matériaux sont recyclés :

  • Les métaux (acier, cuivre, fonte, aluminium) sont recyclés,
  • Les matériaux composites sont réemployés sur d’autres parcs éoliens ou font l’objet d’une valorisation thermique et énergétique,
  • Le béton est réutilisé sous forme de granulats, ou pour la fabrication de béton neuf.

Le traitement et le recyclage des éoliennes est encadré par la loi et ces éléments sont triés et acheminés vers des centres de traitement spécialisés et agréés. Il n’est en aucun cas possible de mettre en décharge des pales d’éoliennes ou de les abandonner sur le territoire.

Des projets de R&D sont en cours pour améliorer la recyclabilité des pales (2% du poids total de l’éolienne), aujourd’hui valorisées de façon thermique ou broyées pour servir à la fabrication de ciment. Le projet ZEBRA soutenu par ENGIE prévoit des pales 100% recyclables avec l’utilisation de matières innovantes qui peuvent être refondus après usage. Et ça c’est pour très bientôt !

L’objectif de la filière éolienne est d’atteindre 100% de recyclage des éoliennes le plus rapidement possible.

En savoir plus sur notre engagement pour le recyclage de nos installations et découvrez les réponses aux idées reçues sur le sujet.

Le réemploi des éoliennes

Le réemploi des éoliennes en fin de vie peut prendre différentes formes comme le reconditionnement des éoliennes ou de certaines pièces qui sont encore en bon état pour les installer à nouveau sur un autre parc éolien. Cette pratique permet de prolonger la durée de vie des éoliennes, de réduire les coûts de production et de s’adapter aux besoins du marché. Le réemploi nécessite une vérification de la conformité technique et réglementaire des éoliennes, ainsi qu’une adaptation aux caractéristiques du nouveau site. Le réemploi comprend également la vente de pièces de seconde main ou la transformation des composants comme les pales en mobilier urbain, parcs d’enfants, etc.

Le réemploi des éoliennes est donc une solution qui s’inscrit dans la logique de l’économie circulaire et qui contribue à atteindre les objectifs de Transition énergétique du territoire.

L’éolien est une source d’énergie nécessaire pour aujourd’hui et pour demain. Une éolienne peut fournir de l’électricité verte pendant 25 ans. Arrivée en fin de vie, il est possible de la reconditionner et de l’installer sur un nouveau parc pour prolonger sa durée de vie ou la démanteler et envoyer ses composants dans des filières de recyclage et de valorisation dédiées. L’installateur prend en charge et assure la durabilité des éoliennes, de leur installation à leur recyclage, en passant par leur maintenance et leur démantèlement.

Une éolienne démontée pourra être remplacée par un modèle plus performant, ce qui permettra au parc éolien de produire plus d’énergie avec le même nombre d’éoliennes. C’est ce qu’on appelle le renouvellement ou repowering éolien.

Quelle est la durée de vie d'une éolienne ?

La durée de vie moyenne d’une éolienne est d’environ 20 à 25 ans.

Quel est le coût du démantèlement d'une éolienne ?

Le coût de démantèlement et de recyclage est de 25 000€ par MW avec un minimum de 50 000€ par éolienne. Ce coût est pris en charge par le développeur du parc éolien via des garanties financières, à fournir avant la mise en service du parc.

Pourquoi les éoliennes ne tournent pas tout le temps ?

Maintenance, conditions météo, préservation de la biodiversité… Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer pourquoi une éolienne est à l’arrêt, les voici.

Comment fonctionne une éolienne quand il n'y a pas ou peu de vent ?

Le vent fait tourner les pales de l’éolienne. S’il n’y a pas de vent ou une vitesse de vent inférieure à 10km/h, l’éolienne ne tourne pas.

Quelle est la vitesse maximale d'une éolienne ?

Par sécurité, une éolienne se met à l’arrêt dès que le vent dépasse les 90km/h.

Est-ce que les éoliennes tournent la nuit ?

Les éoliennes tournent lorsqu’il y a du vent, le jour comme la nuit.

Quel devenir pour les éoliennes en fin de vie ?

Les éoliennes en fin de vie sont démantelées et envoyées pour réemploi ou dans des filières de recyclage et valorisation.

Que deviennent les fondations en béton au moment du démantèlement d’éoliennes ?

La société en charge du projet est tenu de procéder à la remise en état du site à la fin de l’exploitation du parc éolien. Cela implique l’excavation totale des fondations en béton*. Le béton excavé est ensuite réutilisé sous forme de granulats ou pour la fabrication de béton neuf. Il est envoyé dans les filières de recyclage du BTP ou peut être utilisé pour servir à renforcer les chemins privés aux alentours du parc éolien.

* sauf si une étude environnementale démontre un impact négatif : l’excavation reste tout de même obligatoire sur 2 m pour les sols à usage forestier (1 m dans les autres cas)