Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Les éoliennes sont-elles bruyantes ?

Les éoliennes sont-elles bruyantes ?

Idée reçue Éolien

C’est l’un des sujets d’inquiétude majeurs pour les riverains lors de la création d’un projet d’implantation d’un parc éolien : cela va-t-il générer des nuisances sonores ? Bonnes nouvelles : les habitants proches des éoliennes en ont une bonne image et, pour chaque projet, ENGIE Green respecte strictement la réglementation en vigueur et multiplie les initiatives pour limiter le niveau de bruit. On vous explique comment !

Bruit éoliennes

Selon un sondage réalisé par l’IFOP (Institut d’études opinion et marketing en France) en janvier 2022, près de sept Français sur dix indiquent être gênés par le bruit et 21 % des personnes interrogées considèrent que leur sensibilité au bruit a augmenté depuis la crise sanitaire. Ce n’est donc pas un hasard si l’une des principales inquiétudes des riverains d’un futur parc éolien est le bruit généré par les installations. Il n’empêche : selon un autre sondage, cette fois effectué par Harris Interactive fin 2020, 76 % des Français – et également des riverains d’éoliennes – ont une bonne image de cette énergie renouvelable. Deux études menées par ENGIE Green confirment cette tendance. La première, dans le Grand Est début 2022, nous apprend que deux tiers des personnes interrogées sont favorables à la construction d’éoliennes et que 66 % des riverains d’éoliennes approuveraient la création d’un nouveau parc près de chez eux. La seconde, qui concerne les habitants de Bourgogne-Franche-Comté, a également été conduite début 2022. Elle indique que les riverains d’éoliennes sont plus favorables à l’installation d’un nouveau parc près de chez eux (73 %) que les non-riverains (60 %). « Le sujet des nuisances sonores continue de faire débat en France et est souvent un motif d’inquiétude quand on évoque l’éolien, complète Colin Le Bourdat, expert acousticien chez ENGIE Green. Pour chacun de nos projets, nous prenons la thématique de l’acoustique très au sérieux. »

 

D’où viennent les émissions sonores des éoliennes ?

Avant de parler du niveau des émissions, il est important de savoir d’où vient le bruit que font les éoliennes. On distingue deux principales sources :

  • le bruit d’origine mécanique : il est créé par les différents composants (engrenages, roulements…) qui sont en mouvement à l’intérieur d’une éolienne ;
  • le bruit aérodynamique : il est généré par le frottement des pales dans l’air et les turbulences engendrées par leur mouvement.

Quel est le bruit d’une éolienne à 500 mètre ?

Bien sûr, le niveau sonore varie énormément en fonction de la distance à laquelle se trouve l’éolienne. Selon les données de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), si on le mesure au pied du mât, il s’élève à 55 décibels, soit le niveau de bruit ambiant dans une maison habitée. Si on s’éloigne de 500 mètres – distance minimale entre une éolienne et une habitation – il est en général inférieur à 35 décibels… soit le niveau sonore d’une conversation à voix basse ! 

Quel est le niveau sonore légal ?

Les acteurs de l’énergie comme ENGIE Green sont bien sûr soumis à des contraintes réglementaires précises lorsqu’ils installent un parc éolien. Celles-ci concernent notamment les émissions sonores, définies par l’article 26 de la section 6 de l’arrêté du 26 août 2011. Les pouvoirs publics ont fixé une émergence à ne pas dépasser, l’émergence étant l’écart entre le bruit ambiant sans éolienne et le bruit ambiant avec un parc éolien en activité. Celle-ci doit être au maximum de + 5 dB(A) la journée (de 7 h à 22 h) et de + 3 DB(A) la nuit (de 22 h à 7 h).

éolienne bruit échelle

Une étude acoustique complète en amont

Pour respecter ces seuils, rien n’est laissé au hasard par ENGIE Green et une étude acoustique préalable très précise est menée systématiquement. « En amont du projet, nous effectuons des mesures avec des microphones sur le terrain, pour définir un état initial, c’est-à-dire un référentiel, confirme Colin Le Bourdat. Ensuite, nous travaillons avec des bureaux d’études externes : nous réalisons une modélisation pour simuler les émissions sonores des éoliennes en fonction de la vitesse et de la direction des vents. Notre objectif est de choisir des turbines adaptées à l’implantation du site et répondant à nos enjeux d’impact sonore. » Une fois les éoliennes installées, des tests sont faits pour vérifier si les seuils sont bien conformes aux exigences réglementaires. Si ce n’est pas le cas, un bridage acoustique est installé afin de respecter le niveau sonore attendu. Ce bridage modifie l’angle d’incidence du vent sur le rotor de l’éolienne, ce qui permet de diminuer la vitesse et les émissions sonores… tout en réduisant le niveau de production d’électricité.

 

Des actions concrètes contre le bruit

Pour limiter les émergences sonores des parcs éoliens, les équipes d’ENGIE Green continuent d’innover. Ces dernières années, grâce à des évolutions technologiques, il est possible de réduire encore davantage les niveaux sonores… les éoliennes deviennent presque silencieuses ! « L’une des dernières avancées est de recourir aux serrations, précise Colin Le Bourdat. Il s’agit de petits peignes, directement inspirés de la chouette, ce biomimétisme permet de limiter les turbulences en bout de pale et donc de réduire les émissions sonores. Nos équipes travaillent également sur des outils intelligents qui brident automatiquement les éoliennes, pour minimiser le bruit tout en optimisant la production. »

Nous prenons la thématique de l’acoustique très au sérieux à chacun de nos projets.

Photo :
Photo de l'auteur
Auteur :
Colin Le Bourdat
Informations complémentaires :
Expert acousticien chez ENGIE Green
LinkedIn

Attention : des tentatives d’escroquerie usurpant le nom « ENGIE Green France » sont en cours, soyez très vigilant en cas de démarchage. ENGIE Green France ne propose aucun produit financier de type « Livret d’investissement ». Vous avez reçu une demande suspecte ? Signalez-la auprès de nos équipes signalement-fraude@engie.com