Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Le démonstrateur Camelia à l’Herbipôle de Laqueuille

Le démonstrateur Camelia à l’Herbipôle de Laqueuille

Un test grandeur nature pour l’agrivoltaïsme selon ENGIE Green, en partenariat avec l’INRAE

Agrivoltaïsme Puy-de-Dôme – 63

Dans le Puy-de-Dôme, sur une parcelle de l’INRAE de l’unité expérimentale Herbipôle, ENGIE Green a installé un démonstrateur agrivoltaïque, baptisé Camelia. Un test grandeur nature d’une durée de cinq ans qui va permettre de mesurer les effets de cette technologie innovante sur l’environnement et de modéliser la production d’électricité renouvelable.

Les énergies

 

panneau-photovoltaique
Solaire
Type d'installation
production-thermique
100 KWc
Puissance installée
habitants
0,9 hectares
Superficie exploitée
puissance
2022
Année de mise en service

Le terrain : une parcelle mise à disposition par l’INRAE

 

L’expérimentation initiée par ENGIE Green est réalisée en partenariat étroit avec l’INRAE. L’enjeu ? Évaluer les effets des haies solaires sur l’écosystème où elles sont installées. L’Institut national de la recherche agronomique met à disposition pour cela une parcelle de 0,9 hectare, au sein de l’Herbipôle, plateforme expérimentale pluridisciplinaire. Dans ce lieu qui réunit scientifiques et professionnels du monde agricole sont conduites plusieurs recherches sur les herbivores, les prairies, les systèmes d’élevage de ruminants et leurs impacts sur l’environnement.

Le projet d’ENGIE Green, qui a fait l’objet d’un dépôt de permis de construire, a été développé en concertation avec les acteurs locaux. ENGIE Green a investi près d’un million d’euros pour mener à bien cette expérimentation.

La solution : le démonstrateur Camelia

check

Implantation de haies photovoltaïques sur une parcelle de 0,9 hectare appartenant à l’INRAE, à proximité d’une zone témoin.

check

Une installation qui délivrera une puissance de près de 100 KWc.

check

Une vaste campagne de mesures et de suivi de ses effets : microclimat aérien et souterrain, production de biomasse, qualité de la ressource fourragère, fertilité des sols, stocks de carbone du sol…

check

Évaluation des effets sur la biodiversité, en partenariat avec le bureau expert indépendant Crexeco.

check

Étude du comportement des bovins et de la compatibilité des installations avec l’utilisation d’engins agricoles.

check

Modélisation de la production électrique, en partenariat avec le centre de recherche ENGIE Laborelec.

Les bénéfices : un précieux retour d’expérience

Prévue pour durer cinq ans, l’expérimentation va permettre de mesurer durablement les effets de l’agrivoltaïsme fixe sur l’écosystème où il est implanté. Dans un cadre opérationnel sont ainsi testés dans le détail les bénéfices de cette technologie sur les sols et les cultures, ses effets éventuels sur les troupeaux… Les haies photovoltaïques mises en place sur la parcelle ont été conçues pour s’adapter à l’activité agricole. Réversibles et aisément démontables, elles ont une empreinte au sol limitée.

Attention : des tentatives d’escroquerie usurpant le nom « ENGIE Green France » sont en cours, soyez très vigilant en cas de démarchage. ENGIE Green France ne propose aucun produit financier de type « Livret d’investissement ».