Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Visuel d'entête

Agrivoltaïsme : protection des asperges face au vent et production d'énergie

Protégez votre production d’asperges avec les haies solaires Camélia d’ENGIE Green

Camelia, solution agrivoltaïque adaptée à la culture d'asperges

 

ENGIE Green s’engage à apporter des solutions durables pour l’agriculture. C’est pourquoi nous avons développé notre offre de haies solaires Camélia conçue pour la culture d’asperges. Ce système innovant agrivoltaïque permet de combiner l’énergie solaire avec vos activités agricoles. Implantées en synergie avec une culture à haute valeur ajoutée telle qu’une culture d’asperges, elles permettent en priorité de les protéger du vent et de diminuer l’évapotranspiration, tout en produisant de l’électricité renouvelable.

Camélia est une technologie composée de panneaux bifaciaux verticaux, sensibles sur les deux faces. Leur orientation est-ouest leur permet de recevoir la lumière du matin et du soir, contrairement aux panneaux solaires inclinés majoritairement exposés en milieu de journée.

Une technologie agrivoltaïque qui protège les asperges des vents forts

Durant la période végétative, un vent léger et régulier assure une bonne aération limitant les maladies des asperges. A l’inverse, un vent fort risque de coucher vos plantes, limiter le développement foliaire, et de générer une perte de rendement jusqu’à 15%.
Durant la récolte plein champ, les turions se tordent sous l’effet du vent dominant. Les turions tordus présentent de nombreux désavantages : fabrication de fibres côté vent, plus d’amertume, conditionnement en bottes impossible et besoin d’emballages plus grands : sur le marché, vos asperges perdent plus de 50% de leur valeur commerciale.

En plus de l’intérêt énergétique, les bénéfices d’un point de vue physique sont multiples :

Protection

L’effet brise-vent protecteur et la diminution de l’évapotranspiration permettent d’optimiser la récolte.

Un partage avantageux de la lumière

Alignés sur un axe Nord-Sud, les panneaux bifaciaux optimisent le captage de l’énergie au lever et au coucher du soleil. La lumière de la journée bénéficie à la culture.

Maintien de l’activité

La position verticale des haies présente une empreinte au sol limitée et permet de conserver le plein potentiel de votre culture d’asperges.

Un ancrage simple et réversible

Le système d’ancrage simple, modulable et réversible ne gêne pas le passage d’engins agricoles ni la mise en place de paillage ou de micro-tunnels. La rotation de culture ou l’évolution du système agricole restent possibles.

Espace ouvert sous les panneaux

Un espace ouvert sous les panneaux permet de conserver le passage de l’air et d’implanter une bande de biodiversité.

camelia asperge

Préservation de l’aération des plants

Pour la protection sanitaire de la culture, les haies préservent l’aération des plants du fait d’une orientation des vents faibles plus homogène.

La priorité est à l’activité agricole.
Dans nos projets agrivoltaïques, c’est l’activité énergétique qui s’adapte à la culture, pas l’inverse. Cet engagement nous amène à accepter de désoptimiser la production électrique afin de ne pas modifier les pratiques de l’agriculteur.

Photo :
Photo de l'auteur
Auteur :
Thomas Iapteff
Informations complémentaires :
Référent agrivoltaïsme ENGIE Green

Les questions que nous nous posons au début du projet

quelles sont vos pratiques et besoins ?
Comment mettre en synergie les besoins de votre exploitation et l'outil agrivoltaïque ?
quel est le modèle économique de votre exploitation ?
Picto de mise en avant

Le démonstrateur Camelia à l’Herbipôle de Laqueuille

Le démonstrateur agrivoltaïque a pour fonction d’étudier le service rendu par l’installation de panneaux solaires bifaciaux verticaux sur une prairie pâturée, mais aussi d’analyser les impacts sur la production électrique. L’empreinte au sol limitée des haies solaires permet de nombreuses pratiques agricoles. Camelia est implanté sur une parcelle appartenant à INRAE, au sein de l’Unité Expérimentale « Herbipôle » sur la commune de Laqueuille, sous la responsabilité scientifique de l’Unité Mixte de Recherche sur l’Ecosystème Prairial (UREP). Ses objectifs sont nombreux : - Mesurer, grâce à la pose d’un grand nombre de capteurs et à l’expertise de l’UREP, les effets agronomiques de l’installation agrivoltaïque : microclimat aérien (lumière, vent, humidité, albédo…) et souterrain (température, humidité du sol…), la croissance, la production de biomasse et la qualité de la ressource fourragère, la fertilité et les stocks de carbone du sol. - Etudier le comportement des ruminants et la compatibilité des structures verticales avec l’utilisation d’engins agricoles. - Evaluer les effets de l’installation sur la biodiversité et le tassement du sol. - Modéliser la production agricole et la production énergétique de ce type de technologie solaire.

En savoir plus
Démarrez votre projet

Rejoignez les nombreux agriculteurs, qui ont choisi ENGIE Green pour leur exploitation agricole durable. Votre projet démarre aujourd’hui !

Contactez-nous

Nos solutions pour les agriculteurs

agriculteur
Grande culture

Attention : des tentatives d’escroquerie usurpant le nom « ENGIE Green France » sont en cours, soyez très vigilant en cas de démarchage. ENGIE Green France ne propose aucun produit financier de type « Livret d’investissement ». Vous avez reçu une demande suspecte ? Signalez-la auprès de nos équipes signalement-fraude@engie.com