Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Image entête page actualité fiche

ENGIE Green X INRAE : construction d’un démonstrateur agrivoltaïque vertical

Le 18 Janvier 2022 - Par ENGIE Green

Agrivoltaïsme Solaire phovoltaïque

Le démonstrateur agrivoltaïque baptisé « Camelia » vise à étudier le service rendu par l’installation de panneaux solaires bifaciaux verticaux sur un pâturage tout en analysant les impacts sur la production électrique. Il sera installé sur une parcelle appartenant à INRAE au sein de l’Unité Expérimentale « Herbipôle » sur la commune de Laqueuille, sous la responsabilité scientifique de l’Unité Mixte de Recherche Ecosystème Prairial (UREP).

Les objectifs de Camelia sont multiples

  • Mesurer les effets agronomiques de l’installation : microclimat aérien (lumière, vent,
    humidité, albédo,…) et souterrain (température, humidité du sol, …), la croissance, la
    production de biomasse et la qualité de la ressource fourragère, la fertilité et les stocks
    de carbone du sol,
  • Etudier le comportement des bovins et la compatibilité des structures verticales avec
    l’utilisation d’engins agricoles,
  • Evaluer les effets sur la biodiversité. Le bureau expert indépendant Crexeco est associé
    au projet,
  • Modéliser la production énergétique de ce type de technologie solaire. Laborelec, le
    centre de recherche d’ENGIE participera activement à l’analyse des performances du
    dispositif.

Les haies photovoltaïques seront installées sur une surface agricole pâturée de 0,9 ha à proximité d’une zone témoin et développeront une puissance de près de 100KWc.

Le budget global de l’investissement porté par ENGIE, s’élève à près d’1 M€. Après plusieurs mois de concertation locale et l’obtention du permis de construire, la construction de l’installation débutera à la sortie de l’hiver et la mise en service et l’injection des premiers KWh sur le réseau est prévue au printemps 2022. Cette expérimentation est prévue pour 5 ans intégrant 3,5 ans de protocole de recherche avec INRAE.

Démonstrateur agrivoltaique Camelia

L’agrivoltaïsme : le photovoltaïque au service de l’exploitation agricole

Devenu essentiel à la transition énergétique, le solaire photovoltaïque (PV) fait déjà l’objet de collaborations avec le monde agricole. La plus courante est le pâturage ovin pour l’entretien des sites. L’agrivoltaïsme va plus loin que cette seule mixité d’usage et vise une synergie entre la production agricole et la production électrique. Il est devenu un axe stratégique de développement pour ENGIE Green qui a déjà engagé des collaborations avec des acteurs du secteur. INRAE mène également depuis plusieurs années de nombreuses études qui visent à développer des systèmes agrivoltaïques combinant production agricole et production d’électricité en simultané sur une même parcelle.

Dans ce cadre, de nouveaux projets voient le jour tels que Camelia où les haies photovoltaïques ont été conçues pour s’adapter à l’activité agricole avec une empreinte au sol limitée et un système d’ancrage simple, modulable et réversible. La performance technique de l’installation, ses effets sur la prairie et le cheptel, sa simplicité d’usage conditionneront le développement futur de cette nouvelle technologie très prometteuse.

« Un ensemble de mesures sur le microclimat, le sol et la végétation nous permettra d’identifier les effets positifs et négatifs de cette installation sur la prairie par comparaison à une centrale au sol classique», précise Catherine Picon-Cochard, directrice de l’UREP.

Pour William Arkwright, directeur général d’ENGIE Green « Camélia est un projet pilote innovant qui marque une nouvelle étape dans notre relation au monde agricole. Au-delà de l’intérêt du profil de production des haies photovoltaïques, l’enjeu est d’étudier les nouveaux services qu’elles peuvent rendre à l’agriculture. Notre objectif est que Camelia vienne enrichir l’éventail des solutions que nous proposons aux agriculteurs ».

Pour Emmanuel Hugo, président du Centre INRAE Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes « INRAE et ENGIE collaborent autour d’une convention cadre avec l’objectif ambitieux de favoriser le développement des énergies renouvelables. Cela s’inscrit parfaitement dans la feuille de route INRAE 2030 qui accompagnent les actuels changements et transitions profondes de notre société ».

Télécharger le communiqué de presse

Partager