Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Image entête page projet detail

Projet éolien de Sorigny

Présentation du projet

Le choix du site

Les études

La démarche de concertation

Calendrier

Présentation du projet

La société ENGIE Green travaille au développement d’un projet éolien sur la commune de Sorigny.

En adéquation avec les schémas d’aménagement locaux (Schéma régional éolien, SCOT) d’une part et les objectifs régionaux en matière de transition énergétique, une zone favorable au développement éolien a été identifiée sur le territoire sorignois.

L’aire d’étude du projet est située au sud de la commune, de part et d’autre de la route départementale D21.

La zone potentielle a été identifiée en 2016 par la société SAMEOLE qui a sollicité la mairie pour présenter le potentiel éolien existant sur le territoire communal. En 2018, le conseil municipal a délibéré favorablement à la réalisation d’études sur le site. Depuis l’intégration de SAMEOLE à la société ENGIE Green en 2020, celle-ci poursuit le développement du projet.

Le choix du site

La carte ci-dessous présente en bleu la zone à l’étude retenue pour ce projet :

20210422-SOR37-CARTE-ZIP-IGN
Localisation de la zone d’étude de Sorigny

La zone d’implantation des éoliennes ainsi que leur configuration sont conditionnées par plusieurs critères :

  • Les conditions de vents
  • Une distance de 500 mètres depuis les habitations les plus proches (obligation réglementaire)
  • Les contraintes liées aux activités aéronautiques militaires et civiles
  • Les radars et antennes
  • Distance aux monuments historiques et les enjeux paysagers
  • La présence de zones d’intérêt écologique
  • Les infrastructures de réseaux et de transport

Le contexte local est pris en compte dès la phase amont du développement d’un projet éolien. Pendant la phase de prospection, tous les critères sont analysés pour identifier des sites où ces critères convergent, ce qui définit des zones favorables à l’implantation des éoliennes.

Des études environnementales, paysagères et techniques sont réalisées pour vérifier la faisabilité du projet et définir l’implantation des éoliennes.

La zone d’étude telle que définie aujourd’hui pourrait accueillir un projet de 3 à 4 éoliennes.

Pour en savoir plus sur le choix d’un site d’implantation, consultez notre fiche thématique dédiée.

Les études

La construction d’un parc éolien est soumise à une réglementation stricte, celle des ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement). Cette réglementation impose systématiquement la réalisation d’une étude complète de l’impact du futur parc sur l’environnement au sens large :  une étude faune / flore / habitat, une étude paysagère, une étude acoustique… Ces études sont la clé pour appliquer la séquence ERC (Eviter Réduire Compenser), qui vise à configurer le projet de manière à ce qu’il évite au maximum d’être impactant, qu’il réduise au maximum les impacts non évitables et qu’ils compensent enfin tout impact résiduel.

L’étude de bio-évaluation consiste à réaliser des inventaires naturalistes qui identifient les espèces animales et végétales qui fréquentent le site, ainsi que les habitats naturels. Ces inventaires permettront d’évaluer les enjeux et les impacts potentiels du projet.

Pour sa part, l’étude paysagère analyse le contexte paysager dans lequel s’insère le projet et ses impacts, recense les points de vue pertinents et inclut des photomontages du projet éolien.

Les études techniques vérifient les servitudes présentes sur le territoire : couloirs aériens, radars, faisceaux hertziens, canalisations de gaz, voies ferrées, etc.

Une campagne de mesure du vent est également indispensable. ENGIE Green a procédé à l’installation d’un mât de mesure en mars 2021 qui permet de connaître précisément la direction et la vitesse du vent sur le site. Le mat de mesures est aussi équipé d’un dispositif d’écoute en hauteur des chauve-souris afin de caractériser avec précision les espèces qui fréquentent le site.

Une étude acoustique doit aussi être réalisée. Elle consiste à mesurer le bruit ambiant au niveaux des habitations les plus proches au moyen de sonomètres. Le choix des éoliennes sera décidé en fonction de ces résultats de manière à respecter la réglementation en vigueur.

Pour en savoir plus sur l’enjeu acoustique dans l’éolien, consultez notre Fiche thématique dédiée.

La démarche de concertation

En tant que porteur du projet, ENGIE Green met en place une démarche d’information et de concertation pour associer les élus et les habitants tout au long du projet.

Différentes actions et évènements seront menés pour créer des espaces de dialogues avec les acteurs du territoire, telles que :

  • Distribution de lettres d’information et de questionnaires
  • Organisation de permanences d’information ou d’ateliers avec le public
  • Mise en place d’un comité de suivi réunissant des représentants des acteurs locaux (élus, associations…)

Ces rendez-vous d’information et de concertation seront organisés dans la mesure du respect des règles sanitaires.

Consultez le flyer d’information sur l’installation du mât de mesure

Consultez la lettre d’information°1

Téléchargez le questionnaire adressé aux habitants

Calendrier

Historique du projet et les étapes à venir :

  • 2016
    • Sollicitation de la part de SAMEOLE auprès de la Mairie de Sorigny et premiers échanges avec le Maire
  • 2017
    • Rencontres avec les propriétaires et exploitants de la zone d’étude
    • Présentation du projet au Conseil municipal
  • 2018
    • Réalisation d’inventaires naturalistes
    • Visite avec l’équipe municipales du parc éolien de Saint-Germier (79)
    • Délibération du Conseil municipal en faveur des études
  • 2019
    • Réunion avec la Mission Energies Renouvelables à la Direction Départementale des Territoires (DDT)
  • 2020
    • SAMEOLE devient ENGIE Green
    • Poursuite par ENGIE Green des échanges avec la municipalité après la crise COVID 19 et les élections municipales
  • 2021
    • Janvier :
      • Réunions d’échange et présentation auprès des élus municipaux et décision de mettre en place un Comité de suivi
      • Distribution d’un flyer d’information annonçant la pose du mât de mesure
    • Mars:
      • Installation du mât de mesure

A venir :

    • Printemps/été
      • Poursuite des études
      • Information et concertation auprès des habitants
      • Réunion du comité de suivi
    • Automne
      • Réalisation de la campagne acoustique réglementaire
  • 2022
    • Finalisation de l’étude d’impact
    • Dépôt du dossier de demande d’autorisation environnementale en Préfecture :

Les éoliennes sont des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). A ce titre, leur construction doit suivre une procédure de demande « d’Autorisation Environnementale ». Un dossier doit être déposé en préfecture. Plusieurs services de l’Etat étudient ainsi le dossier pendant une instruction qui dure minimum un an.