Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Image entête page solutions biogaz

Nos solutions

Hydroélectricité

Comment fonctionne une centrale hydroélectrique ?

Cette technologie vise à transformer en électricité la force motrice de l’eau par l’exploitation d’un débit et d’une chute.
Par le biais d’un seuil ou d’un barrage, l’eau est dérivée vers un canal ou une conduite. L’eau sous pression passe à travers une turbine qui sera mise en rotation par le débit de l’eau. La rotation de la turbine entraine un alternateur qui produira de l’énergie électrique.

La puissance d’une centrale hydroélectrique dépend directement du couple débit-chute.
Ainsi deux projet de puissance identique peuvent avoir des dimension d’installation et d’équipement très différents.
A titre d’exemple, un projet avec une chute de 5 mètres et un débit de 10 m3/s aura la même puissance qu’un projet dont la chute est de 100 mètres et le débit de 0,5 m3/s.

 

Les types d’installations hydroélectriques

Les centrales hydroélectriques de basse chute

Un barrage permet d’élever le niveau d’un cours d’eau pour créer une chute.
Un canal amont amène l’eau jusqu’à la centrale où se trouve la turbine hydroélectrique.
Une fois l’eau turbinée et l’énergie électrique produite, l’eau est restituée au cours d’eau via un second canal.

 

Les centrales hydroélectriques de haute chute

Un seuil ou un petit barrage permet de capter l’eau. Un système de dessablage permet de ne conserver que l’eau.
L’eau est acheminée sous pression dans une conduite ; on parle de conduite forcée.
L’eau traverse la turbine qui est mise en rotation. L’eau turbinée est restituée au cours d’eau par un canal.

 

Une technologie robuste et éprouvée

L’énergie hydroélectrique est exploitée dans le monde depuis plus de 150 ans et en France depuis plus de 135 ans. Certaines centrales historiques sont toujours en fonctionnement comme la centrale hydroélectrique de Culoz, exploitée par Engie, qui fonctionne depuis 1887. De part cette expérience, chaque site dispose d’une ou plusieurs turbine(s) adaptée(s) à son environnement (débit moyen du cours d’eau, hauteur de chute, nature du terrain…). Les rendements de ces turbines ont été optimisés et la robustesse de ces dernières renforcée.

Choisir l’énergie hydroélectrique, c’est la garantie d’avoir une énergie propre, renouvelable et fiable sur le très long terme.

 

Une technologie respectueuse de l’environnement

Ces dernières décennies ont été source de progrès pour la protection de l’environnement. En effet, les études menées ces dernières années ont permis de mieux comprendre la vie des milieux aquatiques. Cette meilleure compréhension de l’environnement aquatique a permis à la profession hydroélectrique d’améliorer ses équipements et installations pour permettre la migration des poissons et le transport des sédiments. Aujourd’hui, les ouvrages sont équipés :

  • de vannes spécifiques au transport des sédiments,
  • de système de dévalaison pour les poissons, étudiés pour guider les poissons plus naturellement,
  • de grilles fines qui empêchent la pénétration des poissons,
  • de passe à poissons pour permettre la montaison.

 


Contactez-nous pour réaliser dès maintenant une étude personnalisée de votre site ou de votre projet :

  • Sur des seuils existant : développement de projets sur des seuils d’une hauteur de chute minimum de 1,5 mètres
  • Sur les cours d’eau sans seuil existant : développement de projet sur des cours d’eau de pente supérieure à 7%

Nous contacter