Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen
Image entête page actualité fiche

Les ENR, un secteur d'avenir dans la région Bourgogne-Franche-Comté

Le 5 Avril 2022 - Par ENGIE Green

Bourgogne-Franche-Comté communiqué de presse énergies renouvelables

Conscient des changements sociaux qui se produisent et des grands défis résultant de la lutte contre le réchauffement climatique, ENGIE Green, la filiale d’ENGIE en charge des activités solaire et éolien terrestre du groupe en France, se mobilise plus que jamais pour faire de la transition énergétique une préoccupation nationale et publie aujourd’hui les résultats d’une enquête menée par l’Institut CSA sur la perception des énergies renouvelables (EnR) dans la région Bourgogne-Franche-Comté. 

Cette enquête a été réalisée entre le 15 et le 28 février 2022 auprès de 1017 personnes représentatives de la population de la région Bourgogne-Franche-Comté. Elle est composée de deux volets (quantitatif et qualitatif) afin de mieux comprendre les attentes et préoccupations des habitants de la Bourgogne-Franche-Comté vis-à-vis des énergies renouvelables, ainsi que de leur développement dans cette région.  

Une adhésion forte des habitants de la Bourgogne-Franche-Comté aux énergies renouvelables, renforcée dans le contexte actuel  

Initiée quelques jours avant le début du conflit russo-ukrainien, l’enquête souligne un renforcement des préoccupations des habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté concernant le mix énergétique, notamment les enjeux liés à  l’indépendance énergétique du pays.  

Ainsi, pour accélérer la transition énergétique, les habitants de la Bourgogne-Franche-Comté font majoritairement confiance aux EnR et les créditent de nombreux avantages à l’instar de leur caractère illimité et local, issues d’éléments naturels, et considérées comme étant propres, et donc sans impact néfaste sur l’environnement. Au total, 96% des personnes interrogées sont pour le développement des EnR, et 48% sont même « tout à fait pour », témoignant d’une adhésion large et solide à ces énergies.  

Toutes les sources d’énergies renouvelables sur lesquelles ont été interrogés les habitants de la Bourgogne-Franche-Comté bénéficient d’une bonne image, en particulier :  

  • 95% des personnes interrogées ont une bonne image du solaire ;  
  • 91% de l’hydraulique ;  
  • 75% du biogaz ;  
  • 66% de l’éolien terrestre ;  

Ce choix en faveur des énergies renouvelables se reflète également dans la définition très positive qu’en donnent les habitants de la Bourgogne-Franche-Comté : 

  • Elles sont perçues par ceux qui y sont favorables comme participant à la protection de l’environnement en premier item de loin (57% d’entre eux mettent ce critère en premier). 

Cette bonne image globale des EnR est pondérée, pour les 4% des sondés qui ne sont pas favorables à leur développement, par des interrogations notamment quant à leurs effets sur l’environnement, leur recyclabilité et leurs performances, critères clivants évoqués aussi bien par les « supporters » que par les « opposants ». 

Éolien, solaire, biogaz… des énergies d’avenir pour les habitants de la région 

Dans le détail, pour chacune de ces énergies renouvelables, on constate que l’éolien est une énergie qui présente de nombreux avantages pour les habitants de la Bourgogne-Franche-Comté :   

  • Cette énergie est perçue comme propre (79%), inépuisable (78%) et source de revenus pour les territoires (74%).  
  • De même, pour 1 personne sur 2, l’installation d’éoliennes constituerait une preuve de l’engagement écologique du territoire, ainsi qu’une contribution à la protection de l’environnement. Pour d’autres, cela représenterait une source d’activité économique et de revenus fiscaux pour la commune et communes alentours (46%) ou encore une source de revenus complémentaires pour les agriculteurs qui louent une partie de leurs terres (43%). 
  • Finalement, quasiment 2/3 des habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté se montrent favorables à la construction d’éoliennes (ou parc éolien) dans leur région, mais demandent à ce que celles-ci soient mieux réparties sur le territoire (52% des personnes interrogées).  
  • Les riverains d’éoliennes sont plus favorables à l’installation d’un nouveau parc près de chez eux (73%) que les non-riverains (60%). 

Pour ce qui est de l’énergie solaire, elle est de son côté synonyme d’avenir et de sécurité aux yeux des habitants de la région : 

  • 88% s’accordent à dire que l’énergie solaire est une énergie d’avenir, 76% qu’elle contribue à la sécurité d’approvisionnement de la France, 69% qu’elle est créatrice d’emplois en France.  
  • Comme pour l’éolien, l’énergie solaire est caractérisée positivement : c’est une énergie inépuisable, propre, naturelle, disponible. 

Enfin, concernant le biogaz, il s’agit pour les habitants de Bourgogne-Franche-Comté d’une énergie « écologique », permettant une meilleure indépendance énergétique :  

  • Plus des ¾ des habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté ont déjà entendu parler du biogaz.  
  • C’est une énergie qui présente de multiples avantages : elle est d’abord plus respectueuse de la planète pour 36% des personnes interrogées, car moins émettrice de CO2 et permettant de réduire les volume de déchets ; mais elle est également un levier d’indépendance pour 33% des personnes interrogées, car elle participe au développement d’une filière locale et permet une plus grande indépendance aux autres grands pays exportateurs de gaz naturel. Cette donnée est élevée  et peut être vue comme en partie directement liée aux conséquences du conflit russo-ukrainien. 
  • Même si les connaissances sur le biogaz restent très hétérogènes, les personnes interrogées s’accordent à dire que son développement est nécessaire et attendu (91% sont favorables à son développement en France).  

Pour William Arkwright, Directeur général d’ENGIE Green, « Chez ENGIE Green, nous sommes
persuadés que c’est en travaillant avec les territoires, au plus près de leurs enjeux, que la transition
énergétique de notre pays pourra se faire à un rythme soutenu. Quoi de plus efficace que de développer des synergies pour élaborer des projets qui ont un véritable sens et qui sont, grâce au dialogue avec les acteurs locaux, toujours conçus dans le respect des femmes, des hommes, des territoires et de l’environnement. La région Bourgogne Franche-Comté illustre parfaitement et concrètement notre volonté d’accompagner la transition énergétique en nous appuyant sur notre présence historique dans cette région et notre expertise dans les projets de production d’électricité renouvelable. ».

ENGIE Green, acteur clé de la transition énergétique en Bourgogne-Franche-Comté

Présent depuis plus de 15 ans dans la région, ENGIE Green développe, construit et exploite des installations éoliennes et solaires.  Ses équipes ont élaboré une méthode de développement des énergies renouvelables qui repose sur une relation de confiance pérenne avec les parties prenantes locales. La région Bourgogne-Franche-Comté accueille 3 parcs solaires et 4 parcs éoliens (46 mâts) exploités par ENGIE Green qui alimentent en électricité plus de 119 000 habitants par an. La construction de 5 nouveaux parcs est programmée cette année pour une puissance installée additionnelle de plus de 50 MW. ENGIE Green  dispose dans la région de  400 MW de projets en développement.  

Les centrales de production d’électricité verte d’ENGIE Green contribuent également au développement de la région avec 1,2 millions d’euros par an de recettes fiscales versées aux collectivités et 54 millions d’euros de travaux ont été octroyés à des entreprises locales pour la construction de l’ensemble de ces parcs.   

ENGIE Green, comme le groupe ENGIE, s’inscrivent parfaitement dans l’objectif de transition énergétique de la région Bourgogne Franche-Comté d’atteindre 41% de sa consommation d’énergies couverte par le renouvelable d’ici à 2030, et à terme 100% en 2050.  

Partager

Partager

Autres actualités

Contacts presse